Comment recouvrer une créance impayée ?

LIRE CET ARTICLE
Teddy Yekpe
Teddy Yekpe
15/04/2022
La procédure pour recouvrer une créance impayée doit suivre un certain nombre d’étapes indispensables. A défaut, vous pourriez ne pas obtenir gain de cause, notamment si vous envisagez de porter cette créance auprès des tribunaux compétents en la matière. My Creance et ses équipes vous présentent ces différentes étapes afin de vous aider à récupérer ce qui vous est dû par vos débiteurs.

La relance amiable

Pour recouvrer une créance impayée, il convient de commencer par une procédure amiable. Celle-ci permet, notamment, de conserver des liens cordiaux avec les débiteurs en leur rappelant simplement leurs dettes.

La relance orale

Une première relance peut ainsi être faite oralement. Pour ce faire, un appel téléphonique ou un entretien en face à face est la solution.

A cette occasion, un échange clair pourra avoir lieu et vous permettra de comprendre pourquoi votre débiteur ne vous a pas encore payé.

Un tel échange est la première occasion de déceler une banale erreur de gestion comptable ou des problèmes financiers.

Dans le second cas, une solution amiable peut être mise en place avec, par exemple, la proposition d’un échéancier de paiement plus souple.

La relance écrite

Si la relance orale n’a pas abouti ou qu’elle n’a pas pu être réalisée, la relance écrite est une seconde option amiable envisageable. Plusieurs niveaux de relances écrites existent avec notamment :

Concernant la lettre de relance, il sera possible de faire une première, puis une seconde relance.

Si ce courrier peut être envoyé en simple lettre, il est aussi possible de la faire parvenir à son destinataire en lettre suivie, voire mieux, en lettre recommandée avec accusé de réception.

Ce dernier format permet de prouver que votre pli a bien été transmis à votre débiteur et de connaître la date précise et incontestable de la réception.

La mise en demeure

Si les précédentes tentatives pour recouvrer une créance impayée ont échoué, il est alors possible, toujours dans une démarche amiable, de tenter une mise en demeure.

Ce courrier se veut plus ferme que la lettre de relance et prévient des risques encourus par le débiteur s’il ne régularise pas rapidement la situation.

Il sera impérativement transmis en courrier recommandé avec accusé de réception ou par le biais d’un huissier de justice, le cas échéant, aucune procédure judiciaire ne pourra être lancée ensuite.

Il sera par exemple possible d’y mentionner le taux applicable par jour de retard et, si le débiteur est un professionnel, le montant forfaitaire facturable pour les démarches de recouvrement de créance que vous avez dû mettre en oeuvre.

Notez que l’ensemble des éléments écrits devront, pour permettre à votre débiteur d’identifier la créance en cause, mentionner les données suivantes :

  • la référence de la dette : numéro de facture, contrat commercial…
  • la date du document
  • la date d’échéance de paiement
  • les montants dus
  • vos coordonnées (et celles du tiers en charge du recouvrement si nécessaire) et celles de votre débiteur

La relance judiciaire

Lorsque la procédure amiable ne donne pas les résultats escomptés pour recouvrer une créance impayée, il convient d’aller plus loin en optant pour une procédure judiciaire.

L’injonction de payer

L’injonction de payer est une procédure judiciaire faisant intervenir un juge. En effet, si les démarches amiables n’ont pas abouti, vous pouvez porter la créance à la connaissance d’un tribunal.

Ce dernier aura la mission de l’analyser afin de déterminer si votre débiteur vous est effectivement redevable des sommes réclamées. Pour une telle procédure, il est impératif que vous et votre débiteur soyez des entités commerciales.

Lors du jugement, seul le créancier sera entendu par le juge. Le débiteur n’est en effet pas “convié” pour apporter sa version. C’est une procédure “non-contradictoire”.

A l’issue de cette audience, une ordonnance d’injonction de payer peut être produite par le juge afin de contraindre le débiteur à régler sa dette.

Cette ordonnance devra être confiée à un huissier de justice qui aura alors en charge de la remettre au débiteur afin de la faire appliquer. Le créancier dispose de six mois pour mettre cette étape en place.

Le référé provision

Une autre possibilité pour recouvrer une créance impayée est celle du référé provision. Cette autre démarche judiciaire a vocation à contraindre le débiteur à s’acquitter de sa dette envers son créancier.

Pour ce faire, il est nécessaire de rédiger une demande auprès des autorités compétentes afin de solliciter une audience au juge des référés.

Dans ce cas, le juge des référés convoque le débiteur au sein du tribunal de commerce et lui fait part des motifs de sa convocation. Il faut savoir que c’est une procédure relativement complexe.

L’assignation au fond

Enfin, une troisième option de recouvrement judiciaire est possible pour recouvrer une créance impayée, à savoir l’assignation au fond.

Dans ce cas, il est question d’une audience “contradictoire”. Le créancier et son débiteur pourront tous deux s’exprimer devant le juge afin d’exposer leurs arguments respectifs.

A l’issue de l’audience, le juge prendra une position définitive et non négociable quand au devenir de la créance et aux obligations des deux parties.

Nos conseils complémentaires

Pour les différentes procédures écrites, nous vous proposons de consulter 5 modèles de courrier pour votre recouvrement de créance afin de savoir comment rédiger les documents pour recouvrer une créance impayée.

Par ailleurs, gardez toujours à l’esprit que les créances sont associées à un délai de prescription. Au-delà de ce délai, il devient automatiquement bien plus complexe de recouvrer les sommes puisque le débiteur n’a plus d’obligation à honorer sa dette.

Ce délai est fonction de la nature des relations entre le créancier et son débiteur. Ainsi, voici les délais légaux en vigueur :

  • entre deux entreprises : cinq ans
  • entre une entreprise et un particulier : deux ans
Vous savez tout, désormais, sur les différents moyens mis à votre disposition pour recouvrer une créance impayée. Si vous avez des questions sur ce sujet ou besoin d’un accompagnement pour la gestion de vos créances, nos équipes sont à votre écoute !
Calculez votre offre !
Configurez votre offre à l'aide de notre calculateur et tester MyCreance App gratuitement pendant 15 jours.

Offre Basic

Inclus pour chaque utilisateur.

Basic d’adresse en priorité aux indépendants, TPE / TPI et PME ayant un faible volume de facturation mensuelle.

Les incontournables de cette offre
  • Relance automatique par email / courrier / SMS
  • Reporting multi-critères
  • Offrez à vos clients un accès client 100% sécurisé à la plateforme
2100
PaiementAnnuel
PaiementMensuel

Économisez 20% avec le
paiement annuel

99*h.t. par mois

Facturé annuellement
(engagement 12 mois)

Facturé mensuellement
(engagement 12 mois)

OBTENEZ VOTRE ESSAI GRATUITsans engagement, sans carte bancaire
*Tarif ne tenant pas compte des options

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

My Creance
62 rue Saint Lambert
75015
Paris
+331 83 81 14 53
contact@mycreance.com